De la réalité du monde sensible(1)

Jean Jaurès

(quelques citations)

"Le cerveau n'apparait plus comme un organe clos retiré dans une cavité dure; nous voyons, dans l'ordre même de la physiologie, le moi individuel s'agrandir et, sans perdre ses attaches nécessaires à un organisme particulier, se créer en dehors de cet organisme une sphère d'action indéfinie. Les savants spécialisés(2) n'ont pas pu contrôler la transmission de la pensée d'un sujet à un autre sujet sans l'intermédiaire de la parole. Elle est attestée cependant par des expérimentations nombreuses.

dessin de Jean-Jaurès par Benjamin Auriol

Elle constitue un fait prodigieux qu'il faut séparer et distinguer absolument de la suggestion par la parole. Celle-ci recourt en somme à des ressorts physiologiques et psychologiques connus. Au contraire, quand un sujet transmet sans parole une idée, une impression ou une volonté à un autre sujet, il y a évidemment un rayonnement de pensée dans l'espace et deux cerveaux sont mis en relation immédiate par ce rayonnement. Ainsi, la forme précise de notre pensée se propage à travers l'espace sans s'altérer, comme la forme précise dela lumière, de la couleur, de la nuance. Notre cerveau est donc à la lettre un foyer de pensée; et de même que le soleil remplit toutes les sphères que sa lumière occupe, de même qu'il serait puéril de réduire le soleil à n'être que le globe d'où sa lumière émane, le cerveau a l'ampleur de la sphère inconnue de nous où peut s'étendre l'action de sa pensée. (...)

Il y a dans l'homme des puissances extraordinaires et inconnues, qui sont nulles ou à peu près dans son état normal, mais qui se manifestent dans certains états que nous appelons 'anormaux'.

 



Il y a en nous un moi inconnu qui peut exercer une action directe sur la matière, soulever par une volonté énergique un corps étranger comme s'il était son propre corps, percer du regard l'opacité d'un obstacle et recueillir à distance à travers l'espace la pensée inexprimée d'un autre moi".

(...)

Plus loin, imaginant qu'on pourrait développer scientifiquement ces capacités, Jean Jaurès poursuit :

"Sans doute (l'organisme individuel) resterait toujours présent à la conscience comme la racine nécessaire de l'individualité; mais le moi pourrait remuer, par sa volonté directe, d'autres corps que son propre corps; il ne serait donc plus l'âme exclusive d'un organisme particulier mais bien l'âme de toutes choses, aussi loin que son action pourrait s'étendre; et si elle pouvait s'appliquer à l'univers entier, il serait l'âme du monde".

Voir la vie de Jaurès

____

Cauda à propos de politique et de parapsychologie


L es parapsychologues ne sont pas un groupe unifié politiquement.

On trouve des exemples de droite (Lussato), voire d'extrême-droite (Martiny, Pauwels, Carrel), de gauche (Jaurès, Puységur) voire d'extrême gauche (Upton Sinclair, tendance anarchique de Favre, Amadou, par exemple).

Sur cette question, on peut lire Bertrand Méheust (2004, Devenez savants : Découvrez les sorciers) qui fait tout un chapitre sur l'argument "du bruit des bottes" que certains invoquent pour disqualifier la métapsychique comme entreprise nazi. Il s'appuie sur l'exemple particulier de Jean Jaurès, figure de la gauche socialiste, qu'on retrouve dans les 100 mots http://www.metapsychique.org/Les-references-metapsychistes-de.html

L'idée d'une corrélation entre néo-libéralisme et parapsychologie paraît suspecte. Si le Japon et l'USA ont des fonds pour des recherches marginales, c'est pour étayer des croyances, respectivement dans le chi et dans le pouvoir de la prière. Ce sont des exemples de religiosité qui ne gênent pas l'Etat en place. Mais les vraies recherches parapsychologiques ont lieu dans tous les pays qui ont des fonds. Il est rare que ce soient des choix politiques qui guident les recherches, hormis pour la parapsychologie militaire (USA, URSS).

Dernière anecdote, la gauche de Mitterand aurait dû être favorable au psi : Mitterand consultait une voyante, Michel Rocard était le fils d'un ingénieur (Pr Yves Rocard) ayant étudié la radiesthésie, et il y avait encore un autre
membre du gouvernement qui connaissait les recherches psi. C'est ainsi que le GERP (Groupe d'Etudes et de Recherches en Parapsychologie) a sollicité une subvention. Ils sont reçu une réponse du cabinet de Mittérand, par Pierre Bérégovoy. Cette réponse encourage les recherches parapsychologiques mais ne peut pas avancer le moindre sou !

Sur Parapsy et politique, lire le B A BA de Pascal Michel.

 

Google
  Web auriol.free.fr   


Psychosonique Yogathérapie Psychanalyse & Psychothérapie Dynamique des groupes Eléments Personnels

© Copyright Bernard AURIOL (email : )

14 Octobre 2007

 

 

 

 

 

________________________________

1) Jean Jaurès, de la réalité du Monde sensible, Introduction de Jacques Chaminade, Alcuin éditeur (pp.294-295)

(2) le texte original est écrit "spéciaux" mais aujourd'hui nous disons spécialisés.